Passer aux informations produits
1 de 4

Des Livres et Vous

LNUM47 - Toutes les femmes sont fatales - Claude Mauriac

LNUM47 - Toutes les femmes sont fatales - Claude Mauriac

Prix habituel €15,00 EUR
Prix habituel €35,00 EUR Prix soldé €15,00 EUR
Vente Épuisé
Taxes incluses.

Ouvrage rare numéroté : 427/3000

 

Quatrième de couverture

La plage de Rio de Janeiro, les rues de New York, Paris… Une chanson à la mode, « Toutes les femmes sont fatales », réentendue en ces lieux et en quelques autres par un journaliste plus préoccupé par les aventures de la chair que par celles du monde : pour Bertrand Carnéjoux, l’amour le plus physique ne signifie pas le moins passionné.

Une Brésilienne, une Américaine, des Françaises… Beaucoup de femmes, trop de femmes. Entre sa vingtième et sa quarantième année, le narrateur fait l’apprentissage de l’amour vrai. Il découvre peu à peu au-delà de l’anonyme beauté des femmes, leur cœur et peut-être leur âme. L’âme et le cœur, surtout, de Marie-Prune, fiancée perdue que l’on pourrait espérer retrouvée si Bertrand Carnéjoux n’était pas l’homme qu’il est.

Le narrateur est aux prises avec un double univers : celui, concret, des choses ; celui évanescent, des pensées. L’un et l’autre tout aussi réels, ou du moins pas plus illusoires l’un que l’autre.

L’auteur s’est proposé d’être exact dans ses descriptions des vérités les plus charnelles de l’amour, en évitant autant que possible le vague du lyrisme comme la paralysie des arrière-pensées. La seule audace est ici celle de la réalité dans un domaine où l’on continue trop souvent de ne pas la regarder en face, et la quête véritable, celle de l’amour total.

En dépit des apparences, l’amour est du reste moins le sujet de ce roman que la mort. À la limite, l’obsession sexuelle du héros apparaît de nature métaphysique.

Afficher tous les détails